Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 18:44

Les adaptations apportées au texte sur le code du travail prises dans la précipitation et en catimini, un dimanche à l’Elysée, laissent en l’état l’essentiel des objectifs initiaux. La Cgt demande le retrait du projet gouvernement-Medef et une nouvelle négociation

Le projet de loi gouvernemental présenté comme « visant à constituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs » est perçu par les jeunes, les salariés et les retraités comme bénéfice net pour le Medef. Les pitoyables gesticulations d’un pouvoir discrédité et les tentatives de compromissions menées par les courroies de transmission de service n’y peuvent rien : ce texte modifié à la marge maintient l’offre de liberté totale pour le patronat. Il constituerait un recul historique du droit social.

M. Gattaz ne s’y trompe pas

Il regrette les « adaptations » intervenues dans le projet de loi rédigé en lien direct gouvernement-Medef en exigeant « de ne pas aller plus loin ». Au moment où ces lignes sont écrites, sept Français sur dix se déclarent opposés à ce texte, un sur deux soutient les manifestations. Ils ont compris que les mesures envisagées visent à précariser toujours plus, à flexibiliser toujours davantage les salariés pour faire baisser le « coût » du travail avec pour conséquence l’augmentation des profits financiers et les dividendes versés aux actionnaires. Comme l’a maintes fois rappelé Philippe Martinez, le secrétaire général de la Cgt, le texte doit être retiré et une véritable négociation doit s’ouvrir afin d’écrire sur une page blanche une autre version répondant à l’exigence de justice et de progrès social.

Tous sur le 31

Le mouvement de rejet du projet de loi a pris une grande ampleur. Le gouvernement tente de détourner la manoeuvre en corrigeant quelques mesures mais en maintenant 90 % du texte. À quelques jours de la manifestation du 31 mars, tout porte à penser que la mobilisation sera puissante et déterminée.

Les retraités vont y prendre toute leur place.

 Le 9 mars, ils étaient aux côtés des jeunes dans les rues. Le 10 mars, à l’appel de l’UCR-CGT et de huit autres organisations syndicales, ils ont fait entendre leur voix au cours de 120 rassemblements à travers tout le pays pour une véritable revalorisation des pensions et l’arrêt des mesures amputant leur pouvoir d’achat. Le 24 mars avec les jeunes lycéens et étudiants durement réprimés dans plusieurs villes.

Le 31 mars, ils seront à nouveau dans les rues avec les jeunes et les salariés.

CE QUI NE CHANGE PAS DANS LA LOI TRAVAIL

L’essentiel du projet de loi reste en l’état. Exemples :

• la possibilité pour une entreprise de licencier sans avoir de difficultés économiques, la suppression de la visite médicale obligatoire,

• la possibilité par accord de majorer seulement de 10 % les heures supplémentaires, •la possibilité par accord d’allonger le temps de travail, •la possibilité de fractionner les 11 heures de repos hebdomadaire,

• l’augmentation du travail de nuit,

• la baisse de rémunération des heures complémentaires pour les temps partiels,

• la modulation du temps de travail sur 3 ans,

• la durée de vie réduite des accords d’entreprise, •la possibilité de contourner les syndicats en organisant des référendums,

• la possibilité par accord d’imposer aux salariés une baisse de leur salaire et une modification de leur temps de travail, •la suppression du minimum de 6 mois de salaire à titre de dommages et intérêts en cas de licenciement injustifié,

• l’abaissement de 12 à 6 mois du minimum de dommages et intérêts en cas de licenciement pour inaptitude à la suite d’un accident du travail ou de maladie professionnelle sans recherche de reclassement…

J.F SENIORS, NOUS VALONS MIEUX QUE ÇA

Selon les défenseurs du projet de loi El Khomri sur la réforme du code du travail, avec cette loi les jeunes travailleurs accèderont plus facilement à un contrat à durée indéterminée (CDI) au lieu d’enchaîner les contrats à durée déterminée (CDD). Selon eux, le licenciement des salariés en CDI devenant plus facile en cas de réduction de la charge de travail, l’embauche en CDI sera aussi facilitée dès que cette charge de travail augmentera.

Mais aucun des plumitifs à la solde du Medef ne dit quelles victimes seront ciblées en priorité par les managers soucieux de réduire la masse salariale. Le chômage de longue durée ne cessant d’augmenter pour les hommes et les femmes âgés de 50 ans et plus, il y a tout lieu de craindre que ces personnes soient les premières sur la liste des gens à licencier. En les jetant dehors, on réduira les avantages acquis par l’ancienneté. De même, ceux et celles dont la santé a été progressivement détériorée par de longues années de travail sur des postes difficiles en usine ou sur des chantiers seront licenciés au lieu d’accéder à des postes aux conditions de travail allégées.

Après 50 ans, retrouver du travail est toujours difficile, même quand on est en bonne santé et performant. Avec cette loi, les seniors seront encore plus nombreux à passer du chômage de longue durée au RSA tandis que leur future retraite sera amputée faute de voir leurs dernières années de vie active figurer dans les 25 meilleures années pour le calcul de la pension. Dans ce tri sélectif que le patronat ne manquera pas de faire, ils seront considérés comme des déchets non recyclables, lesquels, faute de mieux, vont à l’incinérateur. «Nous valons mieux que ça» peuvent aussi crier les seniors en même temps que les jeunes.

Partager cet article

Repost 0
Published by retraitecgtmanche

Présentation

  • : Retraités C G T Manche
  • Retraités C G T Manche
  • : Construire une société pour tous les âges par l'action revendicative et la réflexion. Favoriser la syndicalisation, la continuité syndicale et développer les convergences avec les salariés actifs.
  • Contact

  • retraitecgtmanche
  • L'union syndicale des retraités CGT de la Manche a pour but de rassembler les salariés retraités, préretraités, pensionnés, veuves et veufs, en vue de contribuer à assurer la défense et l'amélioration de leurs droits et de leurs intérêts
  • L'union syndicale des retraités CGT de la Manche a pour but de rassembler les salariés retraités, préretraités, pensionnés, veuves et veufs, en vue de contribuer à assurer la défense et l'amélioration de leurs droits et de leurs intérêts

Météo

Horloge