Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 08:53

Web série "Faisons barrage au FN" Episode 1 : 

Comment s’opposer à l’extrême-droite ? Pourquoi ? Voici le premier épisode de notre websérie "Faisons barrage au FN". On commence donc sur ce sujet : comment démasquer l’imposture économique et sociale du FN ?

Pascal Debey, dirigeant confédéral CGT répond à nos questions. Le FN est-il devenu le premier parti ouvrier de France ? Le retour au franc face à la crise : entre solution et rétropédalage du FN ; Comment la CGT peut-elle démontrer que le FN est un parti pro-capital et non pas pro-travailleurs ?

Repost 0
Published by retraitecgtmanche
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 08:49

 

Repost 0
Published by retraitecgtmanche
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 19:01

 

Communiqué de la CGT

  C’est avec la plus grande fermeté que la CGT condamne les actes de violences et de vandalisme qui ont eu lieu le 1er mai 2017, en marge de la manifestation parisienne, tout comme les atteintes à l’intégrité physique de plusieurs policiers.

La lutte pour le progrès social et les valeurs d’humanisme que porte notre Organisation Syndicale sont incompatibles avec de tels agissements.

Celles et ceux qui s’y livrent n’ont rien à voir avec notre action syndicale ; leurs actes incarnent la négation de nos valeurs.

Repost 0
Published by retraitecgtmanche
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 13:30

Barrage à l’extrême-droite : Une nécessité démocratique

Comment s’opposer à l’extrême-droite ?

Pourquoi ?

À Béziers, Yvan Vialettes est le secrétaire général du syndicat CGT de la Mairie de Béziers. Il nous raconte dans le détail les conséquences de l’arrivée d’une équipe municipale d’extrême-droite dirigée par Robert Ménard, un proche du Front national.

 

Fin du vivre-ensemble

"L’arrivée de l’extrême-droite à Béziers a signé la fin du vivre ensemble. Notre maire stigmatise les populations immigrées, les gens qui sont contre lui. On n’a plus le sens du vivre en commun. Avant l’arrivée de Ménard à la mairie, nous sortions de vingt ans de droite dure, on pensait avoir touché le fond, mais on s’aperçoit que l’on peut encore creuser."

Attaque contre les acquis sociaux

"Depuis que Robert Ménard est là, il s’attaque à tous les acquis sociaux. Parmi les premières mesures prises, il a revu à la baisse nos droits syndicaux, nous nous sommes retrouvés avec une application stricte des textes. Puis ça a été l’augmentation du temps de travail pour les agents, des remises en cause de primes qui ont finalement été supprimées… Ont suivi des suppressions de personnel, un abandon des services publics, un centre médico-légal sportif a été fermé lequel fournissait, entre autres, gratuitement des tests a l’effort, des animations. Des stages sportifs ont aussi été supprimés..."

Tout pour le centre-ville

"Il y a chez Robert Ménard une volonté de faire de cette ville une vitrine : tous les moyens municipaux sont concentrés sur le centre ville, tandis que les quartiers périphériques sont délaissés. Il y a une délimitation de l’hyper centre-ville pour le tourisme..."

Harcèlement de la CGT

"Le maire a refusé de rencontrer la CGT, tout en recevant les autres syndicats territoriaux (FO, CFDT, FAFPT). Le maire adjoint, chargé des relations sociales, a dit qu’il avait pour mission de réduire les effectifs de la ville. On rencontre rarement Ménard, mais il est très agressif contre la CGT. Cela se voit au niveau des subventions données à l’Union locale."

Ne pas reproduire au niveau national l’expérience de Béziers

"On a envie de dire qu’il ne faut surtout pas reproduire au niveau national ce que l’on vit au niveau local. Il faut faire barrage à l’extrême-droite. Malheureusement, la situation est compliquée, puisque nous avons des agents en difficulté : Béziers a une population très pauvre, il y a un terreau pour l’extrême-droite. Il faut tout faire pour que les agents de notre champ professionnel se rendent compte que le vote FN est une imposture totale. À Béziers, je pense qu’il n’y aura pas de vote massif pour l’extrême-droite, chose qui était arrivée en 2014, en raison d'un rejet massif de l’ancienne équipe municipale. On sent sur Béziers un tassement du vote pour Ménard."

Repost 0
Published by retraitecgtmanche
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 18:31

1er mai

Pour Philippe Martinez, une fête des travailleurs sous les auspices de la lutte contre le FN

 

En début de cortège parisien rassemblé CGT-FO-Solidaires-FSU, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, a pu répondre aux questions de la presse, et revenir sur l’engagement de la CGT contre le Front national, présent au second tour de l’élection présidentielle le 7 mai prochain.

Pour le secrétaire général de la CGT, le FN reste un "parti xénophobe, raciste, anti-femmes" et la CGT se mobilise dès "qu’elle le peut contre le FN".


Philippe Martinez a par ailleurs regretté que le parti de Marine Le Pen ait pu récupérer la souffrance des ouvriers de Whirlpool pour mener une "opération de communication sur la détresse des salariés". Rappelons que la présidente du FN s’était rendue à l’usine Whirlpool mercredi dernier, menacée de délocalisation, afin de "soutenir" ses ouvriers, alors même qu’Emmanuel Macron rencontrait au même moment une intersyndicale de la même usine pour échanger sur l’avenir de cette boite. "Cela n’a été rendu possible que parce que les politiques se désintéressent du social dans cette élection" a ajouté Philippe Martinez. "Il faut s’intéresser au travail des salariés, à l’organisation du travail, on n’a pas entendu beaucoup de choses sur ce sujet lors de cette campagne électorale", a fait remarquer le secrétaire général de la CGT. "Nous sommes quotidiennement avec les salariés et nous nous rendons compte qu’on les empêche de bien travailler."

"C’est le paradoxe : y en a qui souffrent car ils ont trop de travail et d’autres qui meurent car ils n’ont pas assez de travail." En guise de conclusion, Philippe Martinez a enjoint les responsables politiques à considérer les propositions de la CGT en matière d’organisation du travail : "Il faut revoir la question du code du travail avec plus de droits pour les salariés, il faut revoir la question des salaires, et envisager le passage aux 32 heures, cela fait partie de quelques questions sur lesquelles Macron et d’autres doivent donner des réponses."

Partout en France, 280 000 manifestants (110 000 en 2016), jeunes, salarié-e-s, retraité-e-s et privé-e-s d’emploi, se sont mobilisés pour revendiquer des droits et défendre, plus largement, la liberté, l’égalité, la justice, la fraternité, la paix, la démocratie et la solidarité internationale.

Repost 0
Published by retraitecgtmanche
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 13:23

La manifestation à Cherbourg-en-Cotentin

La Journée Internationale du Travail, plus connue sous le nom de Fête du Travail a été célébrée par plusieurs centaines de personnes dans la Manche, ce lundi 1er mai. Le temps exécrable n'a pas empêché les travailleurs, lycéens et retraités de répondre à l'invitation des syndicats CGT, FO, FSU et SOLIDAIRES et de l'organisation de Jeunesse UNL-SD à CHERBOURG en COTENTIN, SAINT-LO, COUTANCES, GRANVILLE et AVRANCHES.

C'est à Cherbourg que c'est déroulée la manifestation la plus importante avec un défilé dans les rue de la ville.

La prise de parole à Saint-Lô

Le cortège à Coutances

Le rassemblement à Avranches

A Granville également

Les exigences de progrès, de solidarité et de paix ont été fortement réaffirmées lors des prises de paroles intersyndicales. Ce 1er mai, particulier par la place qu'il tient entre les deux tours de l'élection présidentielle, a aussi fait une large place au rejet de la haine et au combat contre l'extrême droite, dont le programme est en totale contradiction avec les valeurs que prônent et défendent les organisations participantes.

Repost 0
Published by retraitecgtmanche
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 18:14

Journée internationale des travailleurs

La CGT appelle l’ensemble des salariés et des organisations syndicales à faire du 1er mai une journée de mobilisation, de lutte et d’expression revendicative exceptionnelle, une journée de rassemblement pour les droits des travailleurs, le progrès social, la liberté, l’égalité, la justice, la fraternité, la paix, la démocratie et la solidarité internationale.

 

 

Repost 0
Published by retraitecgtmanche
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 11:27

Ensemble, faisons du 1er mai

une journée de lutte et de mobilisation

pour le progrès social, la solidarité

et la paix entre les peuples

 

Depuis plusieurs mois, il est martelé à qui veut l’entendre que le contexte économique et social ne laisserait entrevoir aucune perspective réjouissante. Il est martelé que seuls les lendemains sombres et douloureux seraient la solution inéluctable pour permettre à la France de retrouver sa place parmi les grandes puissances européennes et mondiales.

 

Cherbourg en cotentin : 10h30 Place Napoléon

 

Au contraire, pour les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires et de jeunesse UNL-SD, force de proposition, les solutions résident dans les valeurs de progrès social, de solidarité et de paix entre les peuples. Quotidiennement, elle apporte son soutien et participe aux nombreuses luttes des travailleurs, des retraités, des privés d’emploi, de la jeunesse qui refusent comme unique réponse l’austérité permanente et le partage de la misère. Ces luttes sont plus que légitimes au regard des 56 milliards d’euros de dividendes versés et de rachats d’actions en 2016. Cette situation est notamment permise par un non-contrôle par les pouvoirs publics de l’utilisation des dispositifs CICE et CIR, initialement définis pour inciter à la création d’emploi et au développement de la recherche et développement.

 

Avranches 10H30 Place de la Mairie

 

C’est en toute lucidité que les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires et de jeunesse UNL-SD portent la possibilité et la nécessité de sortir de cette logique de mise en concurrence exacerbée entre les territoires et les populations. L’opposition systématique entre les pauvres et les moins pauvres, entre salariés et travailleurs indépendants, entre les immigrés et la population française est un leurre qui détourne du vrai débat qui est celui de la définanciarisation de l’économie et de l’entreprise et d’un autre partage des richesses.Seule la satisfaction des revendications, quelque soient les gouvernements en place, permet de créer une société solidaire à même de faire reculer les idées de haine et de division entre les travailleurs

 

Saint-Lo : 10H30 Place de la Mairie

 

Sortir de la logique de mise en concurrence entre les territoires et les populations conduit tout naturellement les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires et de jeunesse UNL-SD à revendiquer l’abrogation de la loi « Travail » et à accompagner les salariés qui refusent son application dans leurs entreprises, à l’instar de la mobilisation des salariés du siège de RTE qui ont massivement refusé, lors du premier référendum organisé pour contourner les organisations syndicales, une détérioration de leurs conditions de travail et de vie au travail.

 

Coutances : 10H30 Place de la Mairie

 

Il convient aussi de favoriser les investissements créateurs d’emplois dans l’industrie et dans les services sur l’ensemble du territoire. L’équilibre social et économique du territoire nécessite le redéploiement de services publics de proximité abandonnant les logiques financières au profit de la réponse à l’intérêt général. Il est inconcevable que certains perdent leur vie au travail pendant que d’autres la perdent car ils n’en ont pas, ou sont trop peu rémunérés. Les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires et de jeunesse UNL-SD proposent la valorisation du travail par une augmentation significative des minima sociaux, du Smic, un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle et une baisse de la durée du temps de travail.

 

Granville : 10H30 Place de la Mairie

 

Toutes ces propositions sont réalisables à condition de créer le rapport de force qui permette d’inverser le contenu même de la pensée dominante et de sa déclinaison. C’est pourquoi les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires et de jeunesse UNL-SD invitent l’ensemble des travailleurs, privés d’emplois, des retraités porteurs des valeurs de progrès social, de solidarité et de paix à participer dans l’unité la plus large aux manifestations du 1er mai 2017 organisées dans les territoires.

 

 

 

 

Repost 0
Published by retraitecgtmanche
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 11:15

Le 1er mai ne sera pas unitaire

 Après plusieurs séances de négociations les principaux syndicats n’ont pu se mettre d’accord sur des mots d’ordre communs. A la veille du second tour de l'élection présidentielle toutes les raisons militent en faveur d'une grande mobilisation sociale.

C’est la CGT qui a pris l’initiative le 19 avril, soit 4 jours avant le premier tour de l’élection présidentielle, d’inviter tous les syndicats à une rencontre en vue d’un accord sur une manifestation unitaire le 1er mai.

Tous les syndicats ont répondu à l’invitation à l’exception de la CFE-CGC et de la CFTC. Même la CFDT qui avait fait savoir qu’elle souhaitait un défilé commun si la candidate du FN était présente au second tour. Il y avait donc la CGT, la CFDT, FO, l’Unsa, la FSU et Solidaires.

Lors de la seconde rencontre au lendemain du premier tour, le 24 avril, les positions sont vite apparues difficiles à concilier. La CFDT voulait limiter les mots d’ordre au vote contre le FN et ne souhaitait pas d’expression sur les revendications sociales. FO ne voulait précisément rien qui puisse s’apparenter à un appel au vote.

La CGT tenait à ce que l’appel à faire barrage à l’extrême droite ne soit pas dissocié des revendications sociales. Car, comme l’a rappelé Philippe Martinez : « La CGT estime que ne pas lutter sur les questions sociales, c’est justement une des raisons pour lesquelles on se retrouve périodiquement avec le FN au second tour. ». Ce que Solidaires conforte en ajoutant : « Pour défiler, on a besoin de nos deux jambes. Dire bien sûr qu’il ne faut pas donner une voix au FN, mais aussi qu’il y a urgence à traiter les questions sociales. Le FN est une des conséquences du non-traitement de ces questions sociales. »

Cela paraît d’autant plus justifié que le candidat opposé à la candidate du FN est celui-là même qui a inspiré, entre autres réformes contestées, la loi dite Travail, imposée comme on le sait par la force du 49.3 contre l’opinion de 70 % de la population.

La CGT « n’aura de cesse de faire barrage à l’extrême droite ! Pas une voix ne doit se porter sur sa candidate ! », déclare le communiqué de la CGT du 25 avril qui conclue par un appel sans équivoque :

« La CGT appelle l’ensemble des salariés et des organisations syndicales à faire du 1er mai une journée de mobilisation, de lutte et d’expression revendicative exceptionnelle, une journée de rassemblement pour les droits des travailleurs, le progrès social, la liberté, l’égalité, la justice, la fraternité, la paix, la démocratie et la solidarité internationale. »

Soyons nombreux le 1er mai dans les rues de France, c’est la démarche la plus efficace de préparer les lendemains de l’élection présidentielle

Repost 0
Published by retraitecgtmanche
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 11:06
Repost 0
Published by retraitecgtmanche

Présentation

  • : Retraités C G T Manche
  • Retraités C G T Manche
  • : Construire une société pour tous les âges par l'action revendicative et la réflexion. Favoriser la syndicalisation, la continuité syndicale et développer les convergences avec les salariés actifs.
  • Contact

  • retraitecgtmanche
  • L'union syndicale des retraités CGT de la Manche a pour but de rassembler les salariés retraités, préretraités, pensionnés, veuves et veufs, en vue de contribuer à assurer la défense et l'amélioration de leurs droits et de leurs intérêts
  • L'union syndicale des retraités CGT de la Manche a pour but de rassembler les salariés retraités, préretraités, pensionnés, veuves et veufs, en vue de contribuer à assurer la défense et l'amélioration de leurs droits et de leurs intérêts

Météo

Horloge