Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 18:14

Journée internationale des travailleurs

La CGT appelle l’ensemble des salariés et des organisations syndicales à faire du 1er mai une journée de mobilisation, de lutte et d’expression revendicative exceptionnelle, une journée de rassemblement pour les droits des travailleurs, le progrès social, la liberté, l’égalité, la justice, la fraternité, la paix, la démocratie et la solidarité internationale.

 

 

Repost 0
Published by retraitecgtmanche
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 11:27

Ensemble, faisons du 1er mai

une journée de lutte et de mobilisation

pour le progrès social, la solidarité

et la paix entre les peuples

 

Depuis plusieurs mois, il est martelé à qui veut l’entendre que le contexte économique et social ne laisserait entrevoir aucune perspective réjouissante. Il est martelé que seuls les lendemains sombres et douloureux seraient la solution inéluctable pour permettre à la France de retrouver sa place parmi les grandes puissances européennes et mondiales.

 

Cherbourg en cotentin : 10h30 Place Napoléon

 

Au contraire, pour les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires et de jeunesse UNL-SD, force de proposition, les solutions résident dans les valeurs de progrès social, de solidarité et de paix entre les peuples. Quotidiennement, elle apporte son soutien et participe aux nombreuses luttes des travailleurs, des retraités, des privés d’emploi, de la jeunesse qui refusent comme unique réponse l’austérité permanente et le partage de la misère. Ces luttes sont plus que légitimes au regard des 56 milliards d’euros de dividendes versés et de rachats d’actions en 2016. Cette situation est notamment permise par un non-contrôle par les pouvoirs publics de l’utilisation des dispositifs CICE et CIR, initialement définis pour inciter à la création d’emploi et au développement de la recherche et développement.

 

Avranches 10H30 Place de la Mairie

 

C’est en toute lucidité que les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires et de jeunesse UNL-SD portent la possibilité et la nécessité de sortir de cette logique de mise en concurrence exacerbée entre les territoires et les populations. L’opposition systématique entre les pauvres et les moins pauvres, entre salariés et travailleurs indépendants, entre les immigrés et la population française est un leurre qui détourne du vrai débat qui est celui de la définanciarisation de l’économie et de l’entreprise et d’un autre partage des richesses.Seule la satisfaction des revendications, quelque soient les gouvernements en place, permet de créer une société solidaire à même de faire reculer les idées de haine et de division entre les travailleurs

 

Saint-Lo : 10H30 Place de la Mairie

 

Sortir de la logique de mise en concurrence entre les territoires et les populations conduit tout naturellement les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires et de jeunesse UNL-SD à revendiquer l’abrogation de la loi « Travail » et à accompagner les salariés qui refusent son application dans leurs entreprises, à l’instar de la mobilisation des salariés du siège de RTE qui ont massivement refusé, lors du premier référendum organisé pour contourner les organisations syndicales, une détérioration de leurs conditions de travail et de vie au travail.

 

Coutances : 10H30 Place de la Mairie

 

Il convient aussi de favoriser les investissements créateurs d’emplois dans l’industrie et dans les services sur l’ensemble du territoire. L’équilibre social et économique du territoire nécessite le redéploiement de services publics de proximité abandonnant les logiques financières au profit de la réponse à l’intérêt général. Il est inconcevable que certains perdent leur vie au travail pendant que d’autres la perdent car ils n’en ont pas, ou sont trop peu rémunérés. Les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires et de jeunesse UNL-SD proposent la valorisation du travail par une augmentation significative des minima sociaux, du Smic, un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle et une baisse de la durée du temps de travail.

 

Granville : 10H30 Place de la Mairie

 

Toutes ces propositions sont réalisables à condition de créer le rapport de force qui permette d’inverser le contenu même de la pensée dominante et de sa déclinaison. C’est pourquoi les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires et de jeunesse UNL-SD invitent l’ensemble des travailleurs, privés d’emplois, des retraités porteurs des valeurs de progrès social, de solidarité et de paix à participer dans l’unité la plus large aux manifestations du 1er mai 2017 organisées dans les territoires.

 

 

 

 

Repost 0
Published by retraitecgtmanche
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 11:15

Le 1er mai ne sera pas unitaire

 Après plusieurs séances de négociations les principaux syndicats n’ont pu se mettre d’accord sur des mots d’ordre communs. A la veille du second tour de l'élection présidentielle toutes les raisons militent en faveur d'une grande mobilisation sociale.

C’est la CGT qui a pris l’initiative le 19 avril, soit 4 jours avant le premier tour de l’élection présidentielle, d’inviter tous les syndicats à une rencontre en vue d’un accord sur une manifestation unitaire le 1er mai.

Tous les syndicats ont répondu à l’invitation à l’exception de la CFE-CGC et de la CFTC. Même la CFDT qui avait fait savoir qu’elle souhaitait un défilé commun si la candidate du FN était présente au second tour. Il y avait donc la CGT, la CFDT, FO, l’Unsa, la FSU et Solidaires.

Lors de la seconde rencontre au lendemain du premier tour, le 24 avril, les positions sont vite apparues difficiles à concilier. La CFDT voulait limiter les mots d’ordre au vote contre le FN et ne souhaitait pas d’expression sur les revendications sociales. FO ne voulait précisément rien qui puisse s’apparenter à un appel au vote.

La CGT tenait à ce que l’appel à faire barrage à l’extrême droite ne soit pas dissocié des revendications sociales. Car, comme l’a rappelé Philippe Martinez : « La CGT estime que ne pas lutter sur les questions sociales, c’est justement une des raisons pour lesquelles on se retrouve périodiquement avec le FN au second tour. ». Ce que Solidaires conforte en ajoutant : « Pour défiler, on a besoin de nos deux jambes. Dire bien sûr qu’il ne faut pas donner une voix au FN, mais aussi qu’il y a urgence à traiter les questions sociales. Le FN est une des conséquences du non-traitement de ces questions sociales. »

Cela paraît d’autant plus justifié que le candidat opposé à la candidate du FN est celui-là même qui a inspiré, entre autres réformes contestées, la loi dite Travail, imposée comme on le sait par la force du 49.3 contre l’opinion de 70 % de la population.

La CGT « n’aura de cesse de faire barrage à l’extrême droite ! Pas une voix ne doit se porter sur sa candidate ! », déclare le communiqué de la CGT du 25 avril qui conclue par un appel sans équivoque :

« La CGT appelle l’ensemble des salariés et des organisations syndicales à faire du 1er mai une journée de mobilisation, de lutte et d’expression revendicative exceptionnelle, une journée de rassemblement pour les droits des travailleurs, le progrès social, la liberté, l’égalité, la justice, la fraternité, la paix, la démocratie et la solidarité internationale. »

Soyons nombreux le 1er mai dans les rues de France, c’est la démarche la plus efficace de préparer les lendemains de l’élection présidentielle

Repost 0
Published by retraitecgtmanche
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 11:06
Repost 0
Published by retraitecgtmanche
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 10:57

 

Repost 0
Published by retraitecgtmanche
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 18:52

Lois régressives, extrême-droite, 1er Mai...

À quelques jours de la Journée internationale des travailleurs ce 1er mai, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, revient sur le contexte social en France : poussée de l’extrême-droite, morosité sociale, incertitudes quant à l’avenir de la France... Mais la CGT, loin de baisser les bras, propose aussi que les travailleurs prennent leur destin en main, tout en prônant ses propres solutions à la crise : passage aux 32 heures, augmentation des salaires et des minimas sociaux. Entretien.

 

Repost 0
Published by retraitecgtmanche
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 18:51

Whirlpool

Le groupe américain d’électroménager a annoncé en janvier son intention de cesser la production de sèche-linge dans son usine d’Amiens au 1er juin 2018 pour la délocaliser en Pologne. Près de 650 emplois sont directement menacés (290 salariés, 250 intérimaires et une centaine de salariés du sous-traitant Prima).
Les salariés avec leurs syndicats, dont la CGT, continuent de mener la bataille pour que pas un emploi industriel ne quitte le site d’Amiens, au cœur d’une région déjà lourdement frappée par la casse industrielle.
La déclaration de Jacques Attali, hier, qualifiant d’« anecdote » le sort des salariés de Whirlpool et leur demandant de « se prendre en main » est proprement scandaleuse.
Tout aussi scandaleux est le médiatique « duel » des candidats orchestré sur le dos de la détresse des salariés.


Les salariés de Whirlpool et d’ailleurs n’ont pas besoin de communication mais d’engagements et de solutions concrètes. Les enjeux de la Présidentielle ne doivent pas occulter la gangrène de la désindustrialisation.
Les discussions doivent se poursuivre avec les syndicats de Whirlpool sur le maintien de la totalité des emplois. Les organisations de la CGT s’y emploient sans relâche.

La désindustrialisation de la France n’est pas inéluctable et ce qui coûte ce n’est pas le travail, ce sont le capital et l’indécente rémunération des actionnaires.
La CGT a lancé une grande campagne sur la reconquête de l’Industrie appuyée sur des propositions concrètes et elle continuera de la porter en grand sur tous les territoires.


Le travail et l’emploi ont été les grands absents de la campagne.


À Whirlpool, bien sûr, mais aussi partout en France, le 1er mai, la CGT continuera de porter haut et fort ses revendications en matière d’emploi, de salaires, de retraites, de protection sociale, de développement industriel et de services publics… jusqu’à satisfaction.

 

Repost 0
Published by retraitecgtmanche
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 18:56

Chiffres du chômage

  Le chômage repart à la hausse en catégorie A : + 1,2% (sur 3 mois) en mars. Le niveau atteint en fin de quinquennat est très élevé : 3 508 100, contre 2 922 100 à l’arrivée de Hollande, soit 20% d’augmentation.
Dans tous les cas, l’extension de la précarité est toujours là. C’est ainsi que le chiffre de la catégorie B (personnes en activité réduite de 78 heures maximum) baisse inhabituellement de 1,3 % et la catégorie C (personnes ayant exercé une activité réduite de plus de 78 heures) continue d’augmenter de +0,6 %.
Le total B et C reste à un niveau record : 1 995 700 contre 1 425 000 en mai 2012.
Même le chômage des moins de 25 ans augmente (+ 0.8%) et, cela, d’autant plus qu’on note une forte présence des jeunes dans ces catégories où la précarité explose.


Les seniors encore les dindons de la farce


Les seniors (+ de 50 ans) sont toujours de plus en plus nombreux à rejoindre les rangs des privés d’emploi. Ils sont aujourd’hui 1 357 100. Cela fait 11 mois consécutifs que leur nombre ne cesse d’augmenter. En avril 2016, ils étaient 1 288 500 pour les catégories ABC, soit +5,3% sur la période.
Les signataires de la dernière convention assurance chômage ont décidé le 28 mars dernier de couper dans les droits des 50/55 ans. En supprimant jusqu’à un an de leur durée d’indemnisation, une partie d’entre eux risque de ne pas renouveler leur inscription à Pôle Emploi et ne se trouvera donc plus dans les chiffres. La convention prévoit d’inciter les demandeurs d’emploi seniors à partir en formation : quand on sait que le nombre de retour à l’emploi durable après formation n’est que de 17%, comment croire qu’avec de tels objectifs on puisse faire baisser durablement les chiffres du chômage ? Rappelons que les seniors sont plus souvent victimes du chômage de longue durée.

Le nombre des chômeurs de catégorie A était de 19 930 personnes dans le département  de la Manche à la fin du mois de mars 2017. Une augmentation de 0,8 % sur un mois, mais une diminution de 3,3 % sur un an. La tendance est à la baisse sur un mois :- 0,4 % et sur un an - 0,8 % pour toutes les catégories : A, B et C tenues de chercher un emploi. La proportion de demandeurs d’emploi de catégorie D a augmenté 10,6 % sur un an. Il s’agit de chômeurs qui ne sont pas obligés de chercher un emploi pour cause d’arrêts maladie, de stages ou de formations .

Le 1er-Mai pour faire barrage au FN et pour des revendications sociales y compris pour les privés d’emploi.
L’augmentation de la précarité, l’augmentation du nombre de chômeurs seniors sont autant de coups portés aux salariés de notre pays. C’est pourquoi la CGT appelle l’ensemble des salariés et des organisations syndicales à faire du 1er-Mai une journée de mobilisation, de lutte et d’expression revendicative exceptionnelle, une journée de rassemblement pour faire barrage au FN, pour faire échec aux politiques d’austérité et pour les droits des travailleurs, le progrès social, la liberté, l’égalité, la justice, la fraternité, la paix, la démocratie et la solidarité internationale.

Repost 0
Published by retraitecgtmanche
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 08:38

 

26,5 % des assurés sociaux ont renoncé à se faire soigner en 2016 par manque d’argent

Plus d’un quart des personnes se rendant dans les caisses d’assurance maladie renonceraient aux soins par manque d’argent. 26,5 % des assurés sociaux ont renoncé à se faire soigner en 2016, selon l’Observatoire des non-recours aux droits et services : Odenore.

La Caisse nationale d’assurance-maladie a chargé l’Observatoire de sonder 29.000 patients se présentant dans les CPAM. Environ 39 % des assurés interrogés renoncent aux prothèses dentaires (sans plafond tarifaire jusqu’en 2017), 34 % sur des soins dentaires conservateurs, avec pourtant des tarifs régulés. Viennent ensuite les consultations de spécialistes, l’ophtalmologie et les lunettes.

Plusieurs CPAM ont réagi en instaurant des dispositifs pour réamorcer la dynamique de soins chez ceux et celles qui ont jeté l’éponge par manque d’argent. Dans le Gard et dans la Somme, départements pionniers, l’effort porte d’abord sur le repérage des personnes dans le besoin, en mobilisant les agents d’accueil, les personnels des centres d’examen, mais aussi les professionnels de santé libéraux.

La généralisation à tout le territoire français devrait s’achever d’ici à un an. Un premier bilan montre que dans le Gard, un dossier sur trois a abouti à la réalisation de soins.

Repost 0
Published by retraitecgtmanche
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 14:08

Déclaration de la Commission exécutive confédérale de la CGT

 

Les résultats du premier tour des élections présidentielles françaises confirment les risques pour la démocratie, les droits des salariés et des citoyens.

Ils sont les résultats des politiques libérales, des lois régressives, des remises en cause des droits, comme des renoncements des gouvernements successifs à œuvrer véritablement pour la justice sociale et la réponse aux besoins sociaux et environnementaux. Pour autant, depuis des mois, de nombreux salariés et citoyens contestent ces choix, s’opposent aux mauvais coups, tels la loi travail et la loi Macron et se mobilisent avec leurs organisations syndicales, notamment la CGT.

Pour la deuxième fois dans le pays, sous la Vème République, une candidature d’extrême droite, représentée par le front national, sera présente au second tour des élections présidentielles. C’est un danger pour la démocratie, la cohésion sociale et le monde du travail. Les gouvernements, qui depuis 2002 se sont succédés sans jamais répondre aux aspirations légitimes à plus de justice sociale, sans ouvrir de perspectives d’avenir meilleur, en portent une lourde responsabilité !

La CGT ne se résoudra jamais à accepter un tel scénario. Elle affirme que les salariés doivent, plus nombreux et plus fort, exprimer leurs attentes et leurs exigences revendicatives, faire grandir des mobilisations convergentes capables d’imposer un rapport de force pour gagner de nouveaux droits. Seul le progrès social favorise les solidarités, participe à combattre l’exclusion, les stigmatisations, les mises en concurrence.

L’utilisation des peurs, du terrorisme, les amalgames éhontés entendus lors de la campagne, la xénophobie, le racisme, le sexisme et l’homophobie, la préférence nationale ne résoudront pas les inégalités, le chômage et les bas salaires.
La CGT les combat et les combattra sans relâche ! Elle n’aura de cesse de faire barrage à l’extrême droite ! Pas une voix ne doit se porter sur sa candidate !

L’autoritarisme des gouvernements successifs, les engagements non tenus ou les reniements, le renoncement à une Europe sociale, les dénis de démocratie, l’utilisation à répétition du 49.3 et les politiques menées ont cultivé la désespérance et le fatalisme d’une partie de la population. Cela est renforcé par la casse de l’industrie et des services publics, la montée du chômage et de la précarité, l’abandon des zones rurales et périurbaines.

La CGT ne croit pas en l’Homme providentiel et c’est la raison pour laquelle, elle revendique une véritable démocratie et de véritables droits d’expression et d’intervention dans toutes les entreprises et les services. Elle propose des alternatives sociales comme, par exemple, l’augmentation des salaires, des pensions et minima sociaux, les 32 heures pour travailler toutes et tous, travailler mieux et moins.

La CGT appelle l’ensemble des salariés et des organisations syndicales à faire du 1er mai une journée de mobilisation, de lutte et d’expression revendicative exceptionnelle, une journée de rassemblement pour les droits des travailleurs, le progrès social, la liberté, l’égalité, la justice, la fraternité, la paix, la démocratie et la solidarité internationale.

Repost 0
Published by retraitecgtmanche

Présentation

  • : Retraités C G T Manche
  • Retraités C G T Manche
  • : Construire une société pour tous les âges par l'action revendicative et la réflexion. Favoriser la syndicalisation, la continuité syndicale et développer les convergences avec les salariés actifs.
  • Contact

  • retraitecgtmanche
  • L'union syndicale des retraités CGT de la Manche a pour but de rassembler les salariés retraités, préretraités, pensionnés, veuves et veufs, en vue de contribuer à assurer la défense et l'amélioration de leurs droits et de leurs intérêts
  • L'union syndicale des retraités CGT de la Manche a pour but de rassembler les salariés retraités, préretraités, pensionnés, veuves et veufs, en vue de contribuer à assurer la défense et l'amélioration de leurs droits et de leurs intérêts

Météo

Recherche

Horloge